Catégorie: Généralités - JORDAHL® Armatures anti-poinçonnement JDA

Est-il possible de remplacer les ancrages à double tête JDA par d'autres ancrages à double tête?

Oui, les mêmes exigences et les mêmes bases de mesure sont applicables pour tous les ancrages à double tête disposant de l'Agrément Technique Européen (ATE).

Catégorie: Généralités - JORDAHL® Armatures anti-poinçonnement JDA

Quelle est la différence entre JDA et JDA-S?

L'armature JDA selon ATE-13/0136 est utilisée pour éviter le poinçonnement des dalles plates et des fondations, suite à des charges ponctuelles concentrées. JDA-S peut être mise en œuvre conformément à l'autorisation Z-15.1-268 dans les poutres et les dalles armées comme armature d'effort tranchant.

Catégorie: Généralités - JORDAHL® Armatures anti-poinçonnement JDA

Quelle est la longueur maximale d'un ancrage?

Les longueurs standard des ancrages JDA se situent entre 125 et 695 mm. Il est cependant possible de fabriquer des longueurs plus importantes. Veuillez contacter pour cela les experts techniques JORDAHL.

Catégorie: Généralités - JORDAHL® Armatures anti-poinçonnement JDA

Les ancrages à double tête peuvent-ils être aussi comptabilisés comme une armature de flexion?

Non, les ancrages à double tête augmentent exclusivement la résistance à l'effort tranchant de la dalle et non sa résistance à la flexion.

Catégorie: Généralités - JORDAHL® Armatures anti-poinçonnement JDA

A quoi sert la barre plate sur les ancrages à double tête?

Les ancrages à double tête sont fixés sur une platine de montage en acier plat. Cela sert de blocage de position lors du bétonnage.

Catégorie: Généralités - JORDAHL® Armatures anti-poinçonnement JDA

Quels sont les avantages des ancrages à double tête par rapport à une armature en étrier?

De par la forme spécifique de la tête, il est possible d'atteindre une liaison quasiment sans glissement entre l'ancrage à double tête et le béton environnant. Le glissement d'ancrage est la raison pour laquelle les étriers, contrairement aux ancrages à double tête n'atteignent pas la plupart du temps, leur limite élastique.

Catégorie: Logiciel - JORDAHL® Armatures anti-poinçonnement JDA

Pourquoi est-ce que le secteur pour les ouvertures de poteau n'atteint pas toujours le bord de l'ouverture pour déterminer la longueur de la coupe en rond?

Pour les ouvertures situées à une distance ≤ 6,0d vis à vis du poteau, la coupe en rond critique est réduite. Il convient alors de créer un secteur, dont la largeur au niveau du début de l'ouverture correspond au milieu géométrique de la surface d'ouverture √(lx ∙ ly), c'est-à-dire à la longueur latérale d'un carré de même surface.

Catégorie: Logiciel - JORDAHL® Armatures anti-poinçonnement JDA

Comment la longueur d'ancrage nécessaire est-elle déterminée?

Outre l'exigence d'une couche minimale de béton cmin jusqu'à la face supérieure ou inférieure des têtes d'ancrage, il convient de respecter la condition selon laquelle les têtes d'ancrage doivent atteindre le bord supérieur du lit d’armature le plus haut, jusqu'au bord inférieur du lit d'armature le plus bas. Cela permet de garantir une liaison suffisante des ancrages à double tête et la formation d'une structure tridimensionnelle. Pour cette raison, la longueur d'ancrage nécessaire est arrondie le cas échéant à la longueur d'ancrage supérieure (par ex. lerf = 298 mm → lA = 305 mm). Le respect de la couche minimale de béton est tout de même acquis, étant donné qu'une valeur suffisamment grande pour la cote de correction Δcdev est contenue dans la cote nominale de la couche de béton cnom.

Catégorie: Logiciel - JORDAHL® Armatures anti-poinçonnement JDA

Pourquoi est-ce que d'autres programmes déterminent d'autres longueurs de platines pour les dalles plates?

Pour calculer la longueur des platines, la détection dans la découpe ronde extérieure est déterminante. La résistance peut être calculée, selon ATE, soit à l'aide de la valeur empirique recommandée CRk,c = 0,15 ou avec CRk,c provenant des annexes nationales relatives à la norme EN 1992-1-1, 6.2.2(1). Dans certains pays, il n'y a aucune réglementation, qui s'écarte de CRk,c = 0,18 conformément à la norme EN 1992-1-1, 6.2.2(1). En Allemagne toutefois, CRk,c = 0,15 est applicable. Dans les réglages des options de JORDAHL® EXPERT, il est possible de basculer la valeur recommandée selon ATE de CRk,c = 0,15 sur 0,18 et de réduire ainsi la longueur de platine.

Catégorie: Logiciel - JORDAHL® Armatures anti-poinçonnement JDA

Pourquoi les autres programmes donnent-ils d'autres résultats pour les fondations?

Conformément à l'EC2, il convient de déterminer, pour les fondations, de manière itérative, selon ATE, la distance de la découpe ronde critique par rapport à l'entrée du poteau. Le calcul de JORDAHL® EXPERT conduit ainsi à des distances variables, lesquelles sont généralement < 1,0d. Dans le calcul simplifié avec une distance fixe de 1,0d, la pression du sol ne doit être soustraite qu'à hauteur de 50 %, ce qui permet de donner des résultats nettement plus prudents.

Catégorie: Logiciel - JORDAHL® Armatures anti-poinçonnement JDA

Que faire, lorsque la preuve de la liaison n'a pas été apportée dans la première découpe ronde?

Dans ce cas, il convient d'augmenter la résistance au cisaillement des joints de jonction. Cela peut se faire en choisissant une classe de béton supérieure, en augmentant le diamètre JDA, en insérant des treillis de cisaillement ou en optimisant les treillis de montage.

Catégorie: Logiciel - JORDAHL® Armatures anti-poinçonnement JDA

La preuve de la liaison sans treillis de cisaillement entraîne des platines plus longues qu'avec des treillis de cisaillement. Comment est-ce possible?

Si la preuve ne peut pas être fournie dans la deuxième découpe ronde avec la longueur de la platine à partir du calcul du poinçonnement, la longueur de la platine est automatiquement augmentée. La remarque suivante apparaît : « La longueur de platine a été automatiquement augmentée pour un transfert suffisant de la force de cisaillement dans le joint. » Une solution alternative serait également l'insertion de treillis de cisaillement ou l'optimisation des treillis de montage.

Catégorie: Pose - JORDAHL® Armatures anti-poinçonnement JDA

Quelle est la différence entre les éléments standards et les éléments optimisés?

Les éléments standards possèdent toujours un écart d'ancrage constant le long de l'ensemble de la platine de 0,70d à 0,75d. Les éléments à deux ou trois ancrages sont en règle générale tenus en stock et disponibles immédiatement. En ce qui concerne les éléments optimisés, les deux premiers ancrages paraissent beaucoup plus étroits par rapport à tous les suivants. Le dernier ancrage se trouve à l'endroit disposant de l'écart le plus petit possible par rapport au poteau. Il en résulte des écarts d'ancrage le long de la platine, qui sont définis de manière individuelle. L'avantage réside dans les platines plus courtes, lesquelles respectent parfois les règles d'écart de manière plus économique.

Catégorie: Pose - JORDAHL® Armatures anti-poinçonnement JDA

Quelle est la différence entre la pose des platines par le haut ou par le bas?

La méthode de pose dépend des exigences sur le chantier. Dans des lits d’armatures très étroites, les éléments à platine orientée vers le bas doivent être installés en premier sur les fixateurs, et ensuite l'armature. Sur une armature réduite, les éléments peuvent être insérés par le haut. La platine orientée vers le haut repose sur le lit d'armature supérieure. Les fixateurs ne sont alors plus nécessaires.

Catégorie: Pose - JORDAHL® Armatures anti-poinçonnement JDA

Est-il possible d'utiliser des ancrages à double têtes dans des prédalles, dans lesquelles la section transversale préfabriquée a déjà été bétonnée au préalable?

Cette solution n'est pas rentable mais n'est pas exclue. Dans ce cas, les preuves de poinçonnement doivent être menées avec la hauteur utile statique nettement plus petite de la section transversale du béton coulé. La section transversale préfabriquée est considérée comme une surcharge supplémentaire. La preuve de liaison doit alors être réalisée sans la pose des ancrages à double tête.

Catégorie: Calcul - JORDAHL® Armatures anti-poinçonnement JDA

Quelle armature de flexion peut être prise en compte pour la preuve de poinçonnement?

La résistance au poinçonnement peut être augmentée par l'action des chevilles de l'armature de flexion insérée dans la zone de traction. Il convient de prendre en considération des armatures longitudinales suffisamment ancrées dans les directions principales sur une largeur de dalle correspondant aux dimensions du poteau plus 3d par côté. Le degré d'armature longitudinal géométrique approfondi dans la preuve de poinçonnement, peut être ajouté à hauteur de 2 % maximum.

Catégorie: Calcul - JORDAHL® Armatures anti-poinçonnement JDA

Faut-il augmenter le facteur d'augmentation de charge β sur les grands poteaux intérieurs?

Sur les grands poteaux intérieurs avec une portée > 12d, et un rapport de côtés de a/b > 2,0, il est possible d'appliquer β = 1,10, tant que les rapports de portée des poteaux existants ne sont pas supérieurs à 25 % et qu'ainsi l'acceptation d'une charge à rotation symétrique approximative soit admissible.

Catégorie: Calcul - JORDAHL® Armatures anti-poinçonnement JDA

Que doit-on prendre en considération sur les grands poteaux?

Sur les grands poteaux, il est possible d'activer la résistance accrue au cisaillement transversal uniquement au niveau des extrémités des poteaux ou des angles des poteaux. Une délimitation de ces zones est obtenue par le fait que, sur les grands poteaux avec une portée > 12d ou un rapport de côtés de a/b > 2,0 des découpes rondes partielles sont créées. Pour les zones intermédiaires en dehors des découpes rondes partielles, une preuve de l'effort tranchant des dalles placées en ligne est nécessaire. Il convient également de veiller à la mise en place correcte des surfaces d'avance de charge correspondantes.

Catégorie: Calcul - JORDAHL® Armatures anti-poinçonnement JDA

Que signifie un transfert plastique de la contrainte au cisaillement?

Le transfert plastique de la contrainte au cisaillement sert au calcul plus précis du facteur d'augmentation de charge β pour une sollicitation sans symétrie de rotation, suite à l'action de moments du poteau. A l'inverse d'un transfert de contrainte linéaire-élastique (triangulaire) à partir du moment et du cisaillement transversal, il s'agit de prendre en compte ici la contrainte plastique (rectangulaire), qui agit le long de la découpe ronde critique au-dessus de la hauteur de dalle. L'excentricité de charge de cette contrainte supposée influence ensuite la grandeur du facteur β .

Catégorie: Calcul - JORDAHL® Armatures anti-poinçonnement JDA

Les ancrages à double tête peuvent-ils absorber des charges dynamiques, à effet de fatigue?

Les ancrages à double tête JDA sont homologués pour les charges dynamiques. Ils peuvent être utilisés jusqu'à une amplitude vibration en tension de 70 MPa et des valeurs d'alternance de charge N ≤ 2 × 106.

 

Ce site utilise des cookies. Certains cookies sont nécessaires au bon fonctionnement de notre site. Si vous bloquez l’utilisation des cookies, certains paramètres notre site pourraient ne pas fonctionner correctement.

Autoriser les cookies Pour en savoir plus et paramétrer les cookies, consultez notre Politique de Confidentialité et Protection de la Vie Privée